Dsc03454_mouillage_dans_le_lagon.jpg

Comme promis, Géraldine et Jérôme sont arrivés pour leurs premières vacances sans leurs enfants, restés à Montréal comme des grands ! Venant de Marie-Galante, j’ai retrouvé avec plaisir le lagon de Saint François, débarrassé des horribles sargasses qui le rendaient pratiquement insalubre l’année dernière. Encore un caprice des dieux ou de la météo, favorable cette fois !

57343480_10206431717749002_3920660964873076736_o_avec_Geraldine.jpg

57485941_10206431717428994_25346388720091136_o_avec_Jerome.jpg

Le temps était magnifique et ces retrouvailles après tant de décennies furent….

Dsc03426_bananes_flambees.jpg

…un régal, conclu devant de délicieuses bananes flambées au rhum (quand même !) avec leurs amis.

Je n’ai pas résisté au plaisir de profiter encore un peu de cet endroit paradisiaque....

Dsc03439_la_cocoteraie.jpg

Dsc03449_Barriere_de_St_Francois.jpg

….dont les plages de sable blanc et la cocoteraie, doucement rafraichies….

Dsc03434_plage_du_lagon.jpg

Dsc03455_club_nautique.jpg

….. par l’alizé, évoquent le paradis tropical des cartes postales,….

Dsc03457_retour_a_MG.jpg

…avant de regagner Marie Galante, dernière escale de cette croisière hivernale magique.



Dsc03460_Lessive.jpg

Les lessives marquent le début de la fin, et il faut profiter des conditions favorables pour les faire.

Dsc03473_dernier_mouillage.jpg

Retourné à Pointe à Pitre, le désarmement peut commencer au mouillage de l’ilet à cochon…

Dsc03491_desarmement.jpg

…puis il faut rejoindre la marina pour les rinçages, démontages, rangements,…

Dsc03493_annexe_protegee.jpg

… et protections diverses avant de quitter le bateau pour au moins sept mois.

Dsc03496_bientot_arrive.jpg

Après un vol de routine et plutôt confortable sur un B747-400 d’Air Caraïbes…

Dsc03509_ca_fait_envie.jpg

…nous retrouvons la maison de La Londe, désormais baptisée Arondella, qui a passé un hiver tranquille sous la surveillance de nos charmants voisins. Même la piscine est propre, mais encore bien froide par rapport à la mer des Caraïbes : 10 degrés de moins au bas mot.

Dsc03510_menace.jpg

Un petit sujet d’inquiétude vient de l’unique palmier du jardin dont la croissance fait craindre quelques dégâts à venir sur son environnement et le mur mitoyen. A suivre…..

Dsc03515_L_Aigo_Lindo.jpg

La maison d’Hyères accueille pour une des dernières fois les membres de la famille qui ont voulu en profiter encore un peu avant la vente qui sera signée pendant l’été prochain. Une belle page de plus de soixante ans d’histoire familiale se tourne.

Dsc03513_griffes_de_sorcieres.jpg

C’est la pleine saison des griffes de sorcières en fleurs, encore une fois resplendissantes.

Dsc03579_a_Port_Cros.jpg

Après carénage et révision, Schatz, remis à l’eau, nous emmène gaillardement pour des piqueniques, découvertes ou simples promenades…

Dsc03585_a_Port_Cros.jpg

…à Port Cros ou ailleurs, au gré des fantaisies et de la météo.

Dsc03668_encore_debout.jpg

Mais, bien vite, apparaît une urgence redoutable. Les poutres principales de la charpente qui supportent l’auvent d’Arondella ont mal vécu l’hiver humide et venteux.

Dsc03665_vermoulu.jpg

Le bois a pourri plus rapidement que prévu et l’effondrement de l’ensemble est à craindre.

Dsc03683_en_urgence.jpg

L’intervention prévue depuis la fin de l’année précédente doit être pratiquée prioritairement.

Dsc03692_chirurgie_lourde.jpg

Il s’agit d’une chirurgie lourde consistant, après étayage, en l’ablation de parties vermoulues…

Dsc03722_sauve.jpg

…puis la greffe d’une structure en béton armé portant un mur de parpaings, et l’amélioration de la protection des parties saines. Un crépi viendra embellir tout cela et l’ensemble est sauvé, de justesse. Ouf !!! Merci à la remarquable équipe qui a fait ce travail. Ils sont diplômés pour ND de Paris!

20190516_122255_avec_NG_Porquerolles.jpg

Cela n’empêche pas de profiter d’une délicieuse visite de Nadine de presque une semaine, et de faire les marchés locaux ou de s’offrir un piquenique au mouillage à Porquerolles. Mais le fond de l’air reste frais et surtout l’eau de mer est à 16 degrés. Ce n’est pas encore l’été !!

Mais nous avions aussi des tas de projets en instance pour rendre Arondella plus agréable, confortable et accueillante. Les différents corps de métier compétents avaient reçu des commandes en janvier et devaient intervenir à partir du 6 mai.

Miracle, aucun d’entre eux n’avaient oublié ce rendez-vous et les interventions s’enchainent depuis avec un bel enthousiasme, et une auto coordination presque parfaite. Bravo les artisans hyérois ou toulonnais qui font mentir leur réputation d’amateurisme.

Dsc03548_CH2.jpg

A l’étage, après élimination des câbles inutiles en tous genres sortant des murs ou des plafonds, les peintres s’attaquent à la réfection totale de l’entrée du couloir et de l’accès à l’escalier intérieur, mais surtout à la chambre-bureau côté rue, qui étaient dans un état épouvantable.

Dsc03589_Entree.jpg

Dsc03590_couloir.jpg

En une dizaine de jours c’est fait, tout en blanc mat du plus bel effet.

Bon, évidemment, malgré les précautions prises, la poussière des ponçages s’est insinuée partout et il faudra sûrement des semaines avant de maitriser la situation totalement. Mais cet étage de vie est maintenant presque parfait.

Dsc03608_coquelicots.jpg

Les balades dans les environs, chaque fois que possible, au milieu des coquelicots ou…

Dsc03609_Bastidon.jpg

…des vignes magnifiques qui reverdissent (ici château Bastidon),....

Dsc03616_clavier_moribond.jpg

...éventuellement la tentative (ratée) de réparation du clavier moribond de l'ordinateur de secours, sont des interludes précieux.

Dsc03511_cuisine_existante.jpg

Au rez-de-chaussée, le gros du chantier consistait à réaménager l’espace cuisine pour en faire un ensemble moderne donnant de l’autonomie à un petit appartement d’amis, destiné à être éventuellement indépendant.

Dsc03604_chassis.jpg

Le partage de l’espace entre une salle d’eau complète et une petite cuisine équipée comme une grande, était possible. Il fallait pour cela reprendre tous les réseaux et monter les cloisons…

Dsc03708_ca_prend_forme.jpg

…qui commencent à prendre forme. C’est l’occasion aussi de refaire complètement l’éclairage, l’électricité et la plomberie qui en avaient bien besoin.

Dsc03713_futur_placard.jpg

Dsc03714_future_buanderie.jpg

Et puis, tant qu’à faire, autant supprimer l’ancienne douche du couloir, inutilisable, pour installer un placard pour la chambre 3 et une buanderie pour les machines à laver et sécher le linge.

Dsc03710_CH3.jpg

Dans la foulée, cette chambre, débarrassée de sa grosse armoire, pourra accueillir un lit « king size » et devenir, avec son grand dressing attenant, une des plus confortable de la maison…

Dsc03711_CH3.jpg

…après avoir supprimé le mini lavabo de coin et ses canalisations en mauvais état.

Ouf, après tout cela on y verra plus clair et, une fois le rez-de-chaussée nettoyé, les vacances pourront reprendre. Il faut dire que quelques soient les efforts des peintres, plâtriers, plombiers, électriciens qui interviennent, le niveau de poussière est tel que le simple passage dans ces lieux entraine actuellement des éternuements en série si on ne porte pas un masque approprié.

Atchoum, atchoum et re-atchoum !!!

Scrogneugneu, dans un mois ça ira mieux !

DSC03695_presque_noye.JPG

Le plus étonnant est que ces travaux semblent ne pas perturber la nidification des hirondelles qui occupent, encore cette année, quatre des cinq nids qu’elles ont construits depuis des années. C’est l’origine du nom donné à la maison, inspiré délicieusement par Caroline.

Malheureusement l’un des petits, sans doute un peu trop pressé de prendre son envol, est tombé du nid et a échoué dans la piscine. Il allait être englouti dans un skimmer lorsque je l’ai repêché, bien mal en point, et posé dans un massif de verdure. Quelques heures après il n’y était plus. A-t-il survécu, a-t-il été emporté par un chat, ses parents sont-ils venus le chercher ? mystère….

Enfin ma dernière petite chronique littéraire de l’hiver :

Dsc03418_Josephine.jpg

Ce gros bouquin aurait pu être écrit par Stéphane Bern tant il est flatteur et même obséquieux. Mais après avoir failli l’abandonner, j’ai poursuivi jusqu’au bout ma lecture, intéressé par la richesse du travail documentaire, notamment sur les liens qui unissaient l’impératrice aux Antilles, plus particulièrement la Martinique dont elle était originaire. Et puis, quel destin extraordinaire,… mais le souffle manque, quand on compare cette biographie à celles écrites par Stephan Zweig.

A bientôt pour des nouvelles de La Londe ou d'ailleurs, et les vacances qui approchent. Un petit tour à la montagne ne serait pas de refus !