Pour la fin de désarmement c'est une belle journée calme qu'il fallait choisir et il n'y en a pas eu tant que cela cet automne à Port Leucate.

En effet, il fallait en priorité rentrer le génois pour le mettre à l'abri des coups de vents très forts qui sont si fréquents l'hiver dans cette région. Le moindre incident qui conduirait à son déroulage intempestif serait une catastrophe et pourrait même entrainer la chute du bateau de son ber. Mais le concours d'une équipère, nécessaire pour cette opération, permet aussi de procéder à d'autres petits travaux utiles.

démontage de la chaine rouillée

La chaine du mouillage, presque complètement rouillée crie misère. Elle se bloque régulièrement dans le guindeau et les dégoulinades de jus orange pisseux à la sortie des dalots de vidange du puits à chaine, laissent des traces difficiles à nettoyer sur la coque blanche. Délà retournée en 2009, elle n'aura pas duré longtemps. Tout se perd, ma pauv' dam.

les marques de couleur insérées dans les maillons sont tellement noyées dans la rouille qu'on les voit à peine. On se demande dans ces conditions à quoi elles servent, et si cela vaut le coup de les récupérer avant de jeter la chaine. On essaye, on verra bien s'ils sont récupérables.

Les osselets après nettoyage

Et bien, divine surprise, après quelques heures de trempage dans l'acide ophtalique, suivies d'un coup de brosse, ils sont revenus à neuf. Certes il en manque quelques uns mais il suffira de compléter la collection pour la nouvelle chaine.

C'est aussi l'occasion de rapporter à la maison la pompe de vidange de la douche avant, qui tourne mais n'aspire plus rien, et de terminer la récupération des quelques denrées oubliées à bord.

démontage de la pompe de douche

Cette pompe à membrane JABSCO se démonte facilement. L'ensemble est en parfait état, à l'exception des deux clapets, entrée et sortie, encrassés et dont les supports en inox sont corrodés. Après un nettoyage et grattage soigneux, ils pourront resservir, mais combien de temps ? Le mieux est de chercher ces pièces pour avoir un rechange à bord.

Commence alors une longue prospection sur Internet, mais aucun des shipchandlers classiques ne semblent en mesure de fournir ces clapets seuls. Soit c'est un kit complet avec les membranes et les joints (autour de 60 euros plus port), soit il faut changer toute la pompe (180 euros au minimum).

Après avoir envisagé de s'approvisionner aux USA, c'est finalement un coup de téléphone chez Fox Marine qui débloque la situation. Ils peuvent expédier le jeux de clapets au détail pour moins de 30 €. Marché conclu pour deux jeux de clapets car il y a deux pompes identiques à bord, et affaire réglée.

La liste de bricolages pour cet hiver n'est pas terminée, mais nous reprendrons cela au printemps, car d'autres activités sont prévues dans les mois à venir, en cet hiver du Vendée Globe.