des ailes blanches ou grises ?

Depuis la livraison, le problème des voiles de Dartag se pose.

Les vilaines voiles Elvstroëm fournies par le chantier ne valaient pas tripette. Le génois une fois retaillé et équipé de deux ralingues de rattrappage de creux pouvait être utilisé si l'on est pas trop exigeant. Mais la grand voile, dont le creux était sur l'arrière et la chute fasseillait lamentablement avec un bruit de mitrailleuse, n'était aceptable que pour un dépannage en attendant d'avoir mieux.

dartag juillet 2007

Dès la deuxième saison, un nouvelle GV à enrouleur avec lattes verticales avait été commandée. Mais le tissus, de l'Hydranet radial, choisi pour son endurance légendaire, se prête mal à une coupe optimisée avec des grammages différents et le résultat encourageant en 2008, révéla ses faiblesses en 2009. Durement sollicitée en mer Egée, la GV se déforma et fini par se dégrader sur la chute au point de perdre une latte longue et de devoir être remplacée par la GV d'origine, un comble.

Nouvelle GV Juillet 2008

Reprenant tout à zéro, il fallait donc envisager de remplacer ensemble les deux voiles par une garde robe neuve conçue pour un tissus laminé haut de gamme. On pouvait même profiter d'une innovation du fournisseur qui propose désormais de livrer le tissus teinté en gris, très élégant et moins salissant que le blanc traditionnel. C'est ce que proposait Clipper voiles, le voilier de Frontignan dont je suis client depuis de nombreuses années. Et il avançait pour cela des conditions très acceptables, compte tenu de ma déception avec l'hydranet radial.

La prochaine saison, et les suivantes j'espère, seront donc marquées par le déploiement des ailes grises de DARTAG, dès le mois prochain. A suivre avec des photos à la première occasion.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet