« Croisière terrestre »

Après une belle virée antillaise hivernale, les yeux pleins de merveilles, le mois de juin voit chacun retourner à ses affaires européennes et ses occupations terrestres.

Mais le rêve vieux de trente ans qui me trottinait dans la tête, finit par devenir réalité après une tournée des spécialistes en camping-car du Var. Sachant qu’il faudrait peut-être trouver un jour une alternative à la maison familiale de vacances, un petit « home » sur roue pouvait, en plus, être une solution transitoire de souplesse et de liberté.

Dsc_0356_Fourgon.jpg

C’est au Palyvestre que l’occasion a fait le larron. Un superbe fourgon Globecar sur chassis Citroën Jumper attendait son nouveau propriétaire. Affaire conclue en deux jours et premières balades dans la foulée, après un complément d’inventaire inspiré de mon expérience du voilier.

Dsc_0358_vers_l_arriere.jpg

La comparaison est valable et, dans un volume beaucoup plus réduit, on peut quand même s’organiser une autonomie appréciable en eau, électricité, nourriture et énergie pour faire des virées d’une bonne semaine, dans un confort tout à fait acceptable.

Dsc01532_Sospel.jpg

Dsc01925_col_du_Turini.jpg

Première sortie vers les alpes maritimes, pour visiter la vallée des merveilles que je ne connaissais que de réputation.

Dsc01979_St_Mitre.jpg

Deuxième balade en rentrant en juillet à Toulouse par le chemin des écoliers, passant par la Camargue, le mont Aigoual par un temps magnifique.

Dsc01703_col_d_Aphanize.jpg

Dsc01716_Blue_moone.jpg

Dsc01726_Chateau_Plantat.jpg

Dsc01745_Marais_d_Yves.jpg

Troisième croisière terrestre vers le pays Basque et la Charente pour y retrouver des amis voileux, on ne se refait pas.

Dsc01791_affluence_au_top.jpg

Retour à Hyères en août avec la famille rassemblée pendant les vacances de tous.

Dsc02047_cousinade.jpg

Dsc02103_St_Cirq_Lapopie.jpg

Après la première cousinade organisée début septembre dans les causses du Larzac, quatrième virée dans les vallées du massif central, Dordogne, Lot, Tarn, Aveyron, pleines de charme, de beauté et d’histoire médiévale.

Dsc02407_Tende.jpg

Dsc02450_Palazzo_Madama.jpg

Dsc02599_lac_de_Come.jpg

Dsc02654_Port_Vauban.jpg

La cinquième sortie fût pour l’Italie des grands lacs alpins, passant par Turin et Milan, que je n’avais jamais eu l’occasion de visiter, et deux escales délicieuses sur la côte d’azur si accueillante une fois la saison touristique passée, à la fin du mois de septembre.

Dsc027748Le_Puy_chemin_de_St_Jacques.jpg

Dsc02790_Source_de_la_Loire.jpg

Dsc02843_Palais_des_ducs.jpg

Dsc02902_Geneve.jpg

Puis vint une dernière virée d’automne à la montagne, en octobre, passant par les sources de la Loire avec un objectif principal à Chambéry, merci Béatrice et Marc, et des livraisons de colis jusqu’à Genève.

Dsc02925_octobre_a_Hyeres.jpg

Dsc02985_Toussaint_a_Hyeres.jpg

Fin octobre, nous voici de nouveau à Hyères avec un petit goût de fin d’été en famille pour les vacances de la Toussaint. Une occasion aussi de démarrer une prospection immobilière varoise.

Dsc03345_Trabuc.jpg

Dsc03390_cirque_de_Navacelles.jpg

Enfin, il fallait bien revenir à Toulouse, profitant de quelques pèlerinages et découvertes d’endroits à proximité desquels je passais depuis des années sans les voir, prisonnier des horaires et des rendez-vous à respecter.

DSC02722_flamand_du_matin.JPG

Dsc01773_etang_de_Vic_la_guardiole.jpg

Quand je pense qu’on dit que le camping-car est interdit partout, qu’il n’y a plus que dans l’univers concentrationnaire des campings qu’on peut y trouver une place pour la nuit, qu’il ne faut jamais stationner seul dans un endroit désert, que les rôdeurs à l’affût de mauvais coups ne pensent qu’à détrousser les amateurs de grands espaces et de nature, que ce n’est que contraintes et contingences matérielles vulgaires….pfffffffffffffft. Fadaises tout cela, mais il fallait le vérifier. En fait, c’est l’inverse, à condition d’éviter les zones surpeuplées des plages de la côte d’azur entre le 20 juillet et le 15 août. Et on trouve plein de gens sympas ouverts et accueillants sans même avoir besoin de les chercher ! Elle n’est pas belle la vie ?

Dsc03421_desarme.jpg

Et maintenant le beau joujou, désarmé et vidé de tout ce qui peut geler, attend tranquillement son heure au printemps prochain. Place à l’hiver, la taille des arbres et bientôt de nouvelles navigations tropicales, cette fois en mer et à la voile.