Sortie de chantier rapide, mise à l'eau sans problème ce vendredi à Port Leucate, et l'appareillage fut décidé dans la foulée.

mise à l'eau

La météo était grise et venteuse, mais moins que la veille. C'était l'occasion d'une belle traversée du golfe du Lion vers le Cap d'Agde choisi comme escale technique toute indiquée pour trouver une girouette mécanique, car celle qui se tenait en tête de mat depuis trois ans avait décidé de s'échapper et elle le fit dès les premières minutes de mer, il est vrai encore assez forte après le coup de vent d'est ce ces deux derniers jours.

vers le cap d'Agde

Avec 25 à 35 noeuds de vent de sud est, les 36 milles furent abattus en 4h et 30 minutes, soit à huit noeuds de moyenne avec une voillure réduite. Hélas sous une pluie battante pendant les deux dernières heures. Mais quel régal pour cette première sortie de l'année !

sous la pluie

Accueil inexistant par ce temps breton, mais il y avait toutes les places disponibles au ponton d'accueil idéalement situé tout près des commerces et restaurants de cette station balnéaire réputée pour son animation en saison. Mais la nuit fut très calme, après un bon nettoyage du cokpit encore souillé par les miasmes de l'hiver, suivi d'une excellente douche.

Au réveil, le cokpit était de nouveau rempli de déchets végétaux plutôt surpenants alors que nous ne sommes pas à proximité d'une ambiance "campagne". Après quelques recherches, grosse surprise avec la découverte d'un nid d'oiseaux à l'intérieur de la bôme. Il y avait même encore des débris de coquilles d'oeufs fraîchement cassés. Les oisillons avaient donc éclos dans cette couveuse improvisée. Et maintenant la question est: vais-je laisser cette possibilité ouverte lors de l'hiver prochain ? Merci de vos réactions et conseils.

Des oeufs dans la bôme